accueil  |  ariège   |  france

L'Ariégeois Bruno Labrousse se penche sur l'histoire généalogique de la longue lignée des Lévis

Habitant d’Artigat, Bruno Labrousse est un auteur qui a souhaité focaliser cette fois son attention sur un brin d’Histoire et plus précisément de généalogie.

Dans le tome 1 intitulé «VIP, cousins, cousines», il se penche sur la descendance d’un «petit» seigneur de la vallée de Chevreuse, Philippe de Lévis, apparu dans les textes aux alentours de l’année 1200.

Une recherche qui peut paraître incongrue mais qui pourtant, si l’on s’intéresse un tant soit peu à l’Histoire, à l’Ariège aussi, surprend rapidement par une telle postérité.

Celle, d’abord de la lignée portant son nom, qui va, suite à la croisade contre les Albigeois, devenir la plus illustre de ce département pyrénéen où, transplanté, le «greffon» va prendre au-delà de toutes espérances, jusqu’à nos jours, essaimant dans de nombreuses régions.

Maréchaux et grands militaires, académiciens et écrivains, ecclésiastiques bâtisseurs et politiques parfois visionnaires vont faire briller ce nom d’un éclat particulier, tels des maillons de pur acier.

Au travers également d’une impressionnante descendance qui, lorsque l’on se lance dans ses méandres, permet une vision particulière de l’histoire locale, mais également nationale et mondiale, amenant un éclairage parfois inattendu sur tel ou tel évènement.

S’y croisent alors les ennemis d’hier réconciliés par une connivence généalogique, actrices et acteurs familiers de nos écrans; petits et grands; adversaires et amis politiques d’hier et d’aujourd’hui, de grands noms de la littérature et des arts, des militaires qui furent parfois dans des camps opposés, des musiciens géniaux ou des inventeurs, et autres savants, qui firent progresser l’Humanité, d’aucuns d’ailleurs justement récompensés par un prix Nobel.

D’autres, qui s’illustrèrent à leurs époques, aujourd’hui tombés dans l’anonymat, tant la mémoire populaire est parfois oublieuse de ceux qui ont œuvré, ou tenté d’œuvrer, peuvent ainsi retrouver le lustre qui leur est dû.

C’est donc un voyage dans l’Histoire des Hommes, et des Femmes, que cette famille permet d’initier, au gré des pérégrinations qu’impose la généalogie, permettant toutefois la liberté d’un pas de côté, d’une lecture à plusieurs niveaux, pour une découverte et un éclairage nouveaux.

Le Tome 1 de «VIP, Cousins, Cousines» est disponible au prix de 17 euros (+5 euros de frais de port).

Pour tout renseignement, ou commande: labrousse.bruno@yahoo.fr ou Bruno Labrousse - Péchine - 09130 Artigat.

Anne-Sophie Fontanet | 12/02/2013 - 18:52 | Lu: 15749 fois