accueil  |  ariège   |  france

Forfaits de 2 à 32 euros: les six stations de ski de l'Ariège espèrent tirer leur épingle du jeu

© midinews 2012

C’était une première à la maison du tourisme. Réunir tous les acteurs du monde du ski en Ariège.

L’objectif: mettre en commun tous les atouts des domaines skiables ariégeois et présenter chacun son tour les nouveautés.

En quelques chiffres, on comprend le poids de cette économie pour le département.

9,9 millions d’euros, c‘est le chiffre d’affaires dans les domaines skiables de l’Ariège pour la saison hivernale 2012.

Des activités qui créent 1000 emplois chaque année. On estime qu’un euro dépensé sur la station rapporte 5 à 7 euros pour la vallée d’accueil.

Les six stations ariégeoises possèdent un total de 168 kilomètres de piste, pour 112 pistes de ski et 60 remontées mécaniques.

Le département dispose aussi de quatre espaces nordiques avec 141 km de pistes pour 442 368 € de chiffre d’affaires.

«L’offre ariégeoise a de multiples avantages: elle est à portée de main, elle est innovante et procède à des tarifs très attractifs» explique Philippe Jugie, directeur de l’Agence départementale du tourisme.

Une offre très alléchante en ces temps de crise qui intéresse de l’autre côté des Pyrénées avec une augmentation de la clientèle espagnole.

«Les forfaits de ski sont environ 20 à 30% plus chers en Espagne, ce qui fait que nous voyons de plus en plus de touristes espagnols depuis deux ans» indique Fabrice Esquirol, directeur de la station Ax 3 Domaines.

Les responsables de la station ne s’y trompent d’ailleurs pas en participant encore le week-end prochain à un salon du tourisme à Madrid puis Barcelone.

Les touristes anglophones sont aussi une des populations étrangères les plus représentées durant la saison hivernale.

Plus modeste, la station de Goulier Neige met en œuvre une politique tarifaire des plus convaincantes également.

«Notre cœur de communication, c’est que nous sommes une station à petit prix. Nous avons une opération auprès des écoles primaires à 2 € le forfait» souligne Gilles Denjean, responsable de la station.

Certes plus petite station de l’Ariège et des Pyrénées, elle compte 12 000 skieurs journée, 15 emplois et 150 000 € de chiffre d’affaires. Une économie non négligeable pour la vallée d’Auzat.

Les propositions de séjours à thème se multiplient

«Il y a de nombreuses années, on faisait du ski et puis c’est tout. Aujourd’hui, on sait qu’une personne sur deux qui fréquente la station ne skie pas tous les jours.

Du coup, dans son temps de vacances, on va intégrer de la balnéothérapie, de la randonnée, du traîneau à chiens. Il est nécessaire de répondre aux usagers avec toute cette offre
» estime Philippe Jugie.

Les idées séjours se multiplient donc et les touristes pourront trouver nouveautés et coups de cœur dans le nouveau catalogue* (non exhaustif, précise bien Philippe Jugie) des possibilités pour la saison hivernale 2012/2013 en Ariège.

Des séjours «artistes des neiges», «raquettes, fourchette et trempette», «cure de ski/cure thermale»

De son côté, l’entreprise le Dahu ariégeois avec Denis comme guide accompagnateur surfe sur cette tendance de l’activité hors ski et présente des randonnées thématiques: randonnée gourmande, randonnée étoilée ou chasse aux trésors interactive.

«Ce sont des activités dans l’esprit des clients d’aujourd’hui. Cette filière a une forte croissance et représente vraiment une offre complémentaire qui s’associe complètement au travail des stations» poursuit Philippe Jugie.

Autre tendance, la luge. Chaque station s’équipe désormais en ce sens. Tout est fait pour glisser «ludique» et remonter «facile»: tapis de remontée, piste de snake-glisse, éclairage nocturne.

A Mijanès, une nouvelle piste de luge «snake-gliss» a été aménagée. Desservie par un téléski dédié, elle se descend uniquement avec une luge spécifique.

Le site nordique de Beille a investi l’an passé dans un tapis roulant de 100 mètres de long pouvant monter 1000 personnes à l’heure.

Quatre pistes dédiées selon l’âge des pratiquants sont mises à disposition. Deux de ces pistes ont été reprofilées afin d’accentuer le dénivelé.

Un espace luge à Ax 3 Domaines, deux pistes à Ascou-Pailhères.

Enfin deux pistes à Guzet avec le projet toujours en cours de luge sur rail qui après moult péripéties commence à trouver quelques bonnes nouvelles.

Un essai de validation aura d’ailleurs lieu le 27 novembre. Mais il est déjà certain que ce système mis au point par une entreprise autrichienne ne sera pas opérationnel pour la nouvelle saison à venir.

Globalement, les stations ariégeoises, en peaufinant leurs services et équipements, ont donc toutes les cartes en main pour réussir une bonne saison hivernale.

*150 000 exemplaires de ce catalogue sont distribués gratuitement dans les offices de tourisme du département et dans les départements limitrophes (Haute-Garonne et Aude principalement)


Les dates d’ouverture et de fermeture des stations

Les dates d’ouverture et de fermeture sont données à titre indicatif.

Elles pourront être avancées ou reculées en fonction de l’enneigement bien entendu.

Ax 3 Domaines Ascou: du 20 novembre au 7 avril

Plateau de Beille: du 15 décembre au 1er avril

Chioula: du 22 décembre au 15 avril

Mijanès-Donezan: du 22 décembre au 25 mars

Goulier: du 15 décembre au 17 mars

Monts d’Olmes: du 1er décembre au 24 mars

Guzet Neige: du 22 décembre au 23 mars
Anne-Sophie Fontanet | 08/11/2012 - 22:00 | Lu: 40281 fois