accueil  |  ariège   |  france

23e Challenge Olivier Lagarde: les espoirs régionaux du rugby de demain

© midinews 2010

Ce week-end avait lieu à Foix le traditionnel tournoi Olivier Lagarde qui permet aux meilleurs cadets (moins de 16 ans) de huit comités régionaux de se confronter au cours de rencontres amicales de deux fois 15 minutes.

Une manière pour les sélectionneurs de détecter les jeunes pousses qui, à l’instar de nos Ariégeois Pierre Maurens repéré il ya deux ans ou Jean-Marc Doussain il y a cinq ans, pourront faire leurs premiers pas dans le monde professionnel.

Cette année dans le cadre de la journée nationale de l’arbitrage, six jeunes espoirs (- de 25 ans) venus de Midi-Pyrénées et de Languedoc Roussillon étaient venus prêter main forte à Frédérick Dedieu, responsable de l’arbitrage du tournoi.

«Au niveau du comité de Midi-Pyrénées il y a une soixantaine d’arbitres de moins de 20 ans dont trois en Ariège (sur les 20 arbitres départementaux); on ne peut pas parler de crise de vocation car les jeunes sont là mais leur nombre n’est pas suffisant»

Aujourd’hui, la sécurité demeure la préoccupation essentielle tant au niveau des arbitres que des éducateurs et des dirigeants comme nous l’indiquait Jean-Claude Baquet vice-président de la fédération française de Rugby pour qui le tournoi Olivier Lagarde fait partie des rendez-vous les plus importants de la saison.

Huit sélections pour composer le plateau 2010 avec l’Ariège, l’Aude, les Côtes d’Armor, le Tarn, l’Hérault, le Tarn et Garonne, l’Aveyron et la Haute-Garonne.

Bruno Servat, l’entraineur de l’équipe ariégeoise, regrette les défections parmi les joueurs mais il espère bien les amener sur les premières marches du podium (l’an passé ils étaient arrivés en 4e position).

Les responsables des comités départementaux qui ont fait le déplacement à Foix sont unanimes: le tournoi Olivier Lagarde c’est important.

«Dans nos petits départements de montagne, loin du centre toulousain, ce tournoi permet à nos jeunes qui sont malgré tout un peu isolés pendant l’année de côtoyer d’autres jeunes originaires d’autres régions […]

Et chaque année, un ou deux joueurs sortent du lot et sont ensuite voués à une carrière professionnelle
» explique Gérard Fourquet, président du comité départemental de l’Aveyron.

Claude Graniou, du comité du Tarn et Garonne, regrette un peu aujourd’hui que l’argent se mêle au monde de l’ovalie et pour lui ce tournoi amical est une chance pour les jeunes de pourvoir se retrouver et «vu le niveau de jeu, force est de constater que certains sont déjà sortis du lot !»

«De nombreux internationaux sont passée par le tournoi Olivier Lagarde» ajoute Jean-Jacques Biscan, conseiller technique national.

Sur la pelouse du stade municipal, un choc culturel: l’équipe des Côtes d’Armor face à l’Aude.

«Nous n’avons pas tout à fait le même niveau de technicité et de jeu, avouait humblement Michel Pelegry, responsable du comité départemental, mais c’est toujours valorisant de venir se confronter aux équipes du Sud Ouest»

Dans un département plutôt tourné vers le football, le président Pelegry est fier de compter une progression des licenciés de 20 à 30% (soit pour 2009, 1250 licenciés).

Du côté du comité de l’Aude, Alain Palausse ne cache pas son plaisir de venir à Foix, il nous confie dans un large sourire: «je jouais autrefois à Lavelanet, à la grande époque de Vedel, Taffine, Dispagne […]

J’ai ensuite signé pour Foix mais je n’y suis pas resté, ce n’était pas mon tempérament […] il n’empêche que je reviens ici toujours avec plaisir !
»

On l’aura compris, la grande famille du rugby s’est retrouvée pendant deux jours dans le cadre du tournoi Olivier Lagarde dont le trophée 2010 est revenu cette année à la Haute-Garonne.

Laurence Cabrol | 25/10/2010 - 18:56 | Lu: 36129 fois