accueil  |  ariège   |  france

Pamiers d'hier et d'aujourd'hui: les premiers sapeurs pompiers appaméens

Si la création d’une compagnie de sapeurs pompiers fut validée par le conseil du 21 décembre 1876 et celui du 8 février 1877, il aura fallu attendre encore quelques années, en décembre 1895, pour que celle-ci soit effective.

Le maire donna lecture lors de la séance du 1er décembre d'une lettre de 37 ouvriers appaméens qui demandaient au conseil de bien vouloir décider la création d'un corps de sapeurs pompiers et à cet effet, ils offraient leur concours pour aider à la constitution en s'engageant à souscrire l'engagement réglementaire de 5 ans.

Les sapeurs pompiers s’engageaient aussi à ne recevoir aucune indemnité pendant un an pour permettre à la ville de pouvoir les habiller.

Le conseiller municipal de M. Cancel ajouta même lors de la séance que les compagnies d'assurance certainement plus intéressées à l'organisation d'un service de pompiers, devaient participer chacune dans la dépense.

Les ressources de la ville ne permettant pas d'organiser une compagnie aussi nombreuse, il fallait réduire le nombre de volontaires et désigner parmi les 37 ouvriers 14 personnes qui feraient le service.

Le conseil désigna alors Adrien Sans, maçon; Claudius Saurat, ferblantier; Jules Remaury, serrurier; Raymond Astrés, maçon; Hypolite Vignaux, maçon; Henri Sans, menusier; Pierre Sire maçon; Paul Boy, plâtrier; Clément Caugne, plâtrier; Pierre Estrade, maçon; Dominique Chaubet, charpentier; Jean Marty, serrurier, Louis Loubet, plâtrier (comme clairon); Baptiste Cros, ouvrier aux usines comme tambour.

Ils furent ainsi les premiers sapeurs pompiers de la compagnie appaméenne.

PR | 17/05/2013 - 18:34 | Lu: 27783 fois