accueil  |  ariège   |  france

Avec 12 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012, le e-commerce ariégeois montre toutes ses possibilités

© midinews (archives)

Ariège Expansion vient de publier pour la sixième fois son observatoire sur le e-commerce dans le département.

Sur les 42 e-commerçants que compte l’Ariège actuellement, 32 ont dévoilé leurs chiffres à l’organisme départemental créé pour épauler le développement économique de l’Ariège.

Ils ont ainsi cumulé en 2012 un chiffre d’affaires de plus de 10,6 millions d’euros, ce qui représente un chiffre d’affaires total du secteur estimé à plus de 12 millions d’euros, contre 8,9 millions en 2011.

Dans ce calcul ne sont pas pris en compte les e-commerçants du secteur du tourisme et les «drive» mis en place par les supermarchés.

«L’Ariège se positionne comme une terre d’accueil du e-commerce. Et ces chiffres prouvent bien que nous ne sommes pas dans une illusion mais bien dans une réalité. Le travail lancé sur ce domaine depuis 2006 porte ses fruits» appuie Annie Fachetti d’Ariège Expansion.

Pour ces 32 entreprises ariégeoises, cela représente 86 emplois ayant un lien direct avec la vente en ligne. L’emploi total direct sur toutes les entreprises étant estimé à plus de 100 emplois.

Concernant la localisation de ces créations d’emplois, elles sont une chance pour certains territoires du département que l’on affiche comme sinistrés. Ainsi le Pays d’Olmes tire son épingle du jeu avec un taux de 37,5% de e-commerçants sur l’ensemble de l’Ariège. Viennent ensuite la Basse-Ariège avec 25%, puis le Couserans et la Haute-Ariège à égalité avec 15,62%.

Du matériel de pêche, des minéraux, des vélos ou de la cosmétique: les secteurs de niche sont les plus porteurs
«On se rend bien compte du potentiel important de ce secteur lié aux nouveaux usages avec les nouvelles technologies. Le secteur du e-commerce est le seul en France et en Europe à avoir une progression à deux chiffres. Il a donc un potentiel intéressant qui permet à des commerces traditionnels de se diversifier surtout dans un territoire rural» poursuit Annie Fachetti.

Dans ces 42 entreprises, celles qui fonctionnent le mieux ont choisi des secteurs de niche portés par une communauté diffuse en France et dans le monde.

Ainsi l’une des entreprises de e-commerce ariégeoises qui fonctionne le mieux est Chrono Loisirs, qui vend sur internet du matériel de pêche spécialisé entre autres pour les pêcheurs de carpes.

Vente de vélos, de cosmétique, de bijoux, de minéraux, de produit à base de laine, ou encore de matériel de camping nature: la palette de la vente sur internet est vraiment multiple et très spécialisée. Elle recouvre le potentiel acheteurs en France et à l’étranger. D’où l’intérêt d’une vente uniquement via internet.

Les 32 entreprises qui ont répondu aux questions d’Ariège Expansion cumulent 763 360 visiteurs uniques par mois sur leurs sites internet. En 2012, le panier moyen constaté par acheteur est tout de même de 158 €.

Une plateforme dédiée au e-commerce ariégeois unique en Midi-Pyrénées
Depuis 2006, Ariège Expansion avec l’appui de plusieurs partenaires notamment la CCI Ariège, a mis en place un «plug & play Ariège e-commerce» qui consiste en une plateforme de produits et de services qui s’adresse à tout e-commerçant ariégeois.

L’idée est ici d’impliquer plusieurs prestataires ou organismes afin de conseiller et d’accompagner le développement d’une activité de e-commerce sur le territoire. Par exemple par l’externalisation de la gestion des stocks, le colisage et le retour grâce à l’entreprise Denjean Logistique basée à Mazères.

Pour cette innovation toujours d’actualité, Ariège Expansion est nominé pour le prix de l’innovation en catégorie «installation ou site logistique» lors du prochain salon international du Transport et de la Logistique qui se tiendra à Paris Nord Villepinte du 26 au 28 mars prochains.

L’Ariège sera la seule représentante nommée pour Midi-Pyrénées lors de ce salon. Une bonne nouvelle pour l’équipe d’Ariège Expansion qui espère pouvoir expliquer son initiative et la promouvoir à travers la France et le monde lors de ce salon international.

Ce «plug & play» représente toute une filière dans le département qui cherche à ajuster du début à la fin toutes les possibilités pour les e-commerçants.

Dans cette optique, l’Ifcap, l’institut de formation de commerce de la CCI Ariège situé à Saint-Paul-de-Jarrat, propose depuis trois ans une formation unique en France en e-commerce et e-tourisme.

«Cela permet de coller aux besoins en main d’œuvre pour les e-commerçants. On leur montre que des compétences sont disponibles directement sur le terrain» précise Annie Fachetti.

Ce secteur d’activité ne cesse de croître dans le département pour les porteurs de projet qui savent s’adapter aux nouvelles technologies et qui s’installent dans un secteur soit de niche soit porteur qui leur permet d’étoffer à la fois leur staff et leur chiffre d’affaires.

Pour plus d'informations: www.vademecom.biz

Anne-Sophie Fontanet | 21/03/2013 - 19:04 | Lu: 26827 fois